Le retour de la retraite à 60 ans

Le retour de la retraite à 60 ans

Comment bénéficier d’un départ en retraite à 60 ans ? En France, il existe un dispositif spécial concernant les salariés ayant entamé une carrière tôt dans leur vie. Dénommé dispositif «  carrière longue  », celui-ci offre la possibilité de profiter d’une retraite anticipée avant l’âge légal sous certaines conditions. Lors de son accès au pouvoir, François Hollande a apporté des modifications à ce dispositif afin de l’élargir aux personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans.

 

Les conditions pour profiter du retour à la retraite à 60 ans

Avant les modifications apportées par François Hollande afin de permettre le retour à la retraite à 60 ans, les salariés souhaitant bénéficier du dispositif « carrière longue » afin de partir en retraite anticipée devaient valider 8 trimestres supplémentaires à la durée d’assurance requise. Cette condition a par la suite été supprimée, mais elle continue à toucher certains salariés notamment ceux qui ont commencé à travailler avant 16 ans et qui veulent partir à la retraite avant 60 ans.

Actuellement, pour profiter du retour à la retraite à 60 ans,  les salariés doivent remplir la durée d’assurance requise pour un taux plein relative à leur année de naissance. Celle-ci varie entre 160 et 172 trimestres en fonction des générations. Pour le décompte des trimestres relatifs au  retour à la retraite à 60 ans, toutes les périodes de cotisation à un régime de retraite de base obligatoire sont prises en considération. Les trimestres assimilés peuvent également être pris en compte sous certaines conditions.

 

60 ans

Les périodes validées grâce au service national par exemple peuvent être prises en compte dans la limite de 4 trimestres. Pour l’arrêt maladie, la limite se situe à 4 trimestres tandis que pour le congé de maternité, elle est fixée à 2 trimestres. En ce qui concerne les accidents du travail, le plafond se situe également à 4 trimestres. Quant aux trimestres validés pour l’accouchement, la limite est fixée à 6. Les périodes de chômage de leur côté sont limitées à 2 trimestres sous réserve de percevoir une indemnisation.

Enfin, il est à noter que pour le cas des fonctionnaires, certaines périodes assimilées ne sont pas prises en compte pour la validation de la durée d’assurance obligatoire permettant de profiter du retour à la retraite à 60 ans. Il s’agit notamment des périodes de chômage et des congés de maternité. Toutefois, s’ils ont souscrit à un autre régime que celui de la fonction publique, ils pourront ajouter ces trimestres.

 

Les cotisations

Pour permettre aux salariés ayant commencé leur carrière avant 20 ans de profiter pleinement du retour de la retraite à 60 ans, les cotisations d’assurance vieillesse subiront une augmentation progressive au cours des prochaines années.

À noter que le taux dépendra de chaque régime. La réforme de 2013/2014 prévoit également une hausse de ces cotisations de l’ordre de 0,6 % sur 4 ans.

Pour les salariés du régime général, les cotisations portant sur la partie du salaire inférieure au PASS ou Plafond Annuel de la Sécurité Sociale augmenteront de 0,50 % d’ici 2016 pour permettre le retour à la retraite à 60 ans. Le paiement de ces fonds supplémentaires sera équitablement pris en charge par le salarié et l’employeur à raison de 0,25 % chacun. La part du salarié passera ainsi de 6,65 % à 6,90 % tandis que celle de l’employeur se retrouvera à 8,55 % contre 8,30 %.

Pour les professions libérales, la cotisation relative aux revenus inférieurs à 80  % du PASS subira aussi une hausse de 0,50 % d’ici 2016 pour atteindre 9,1 %. Quant aux agents du régime de la fonction publique, leur cotisation augmentera progressivement pour atteindre 10,80 % en 2020 afin de permettre le retour à la retraite à 60 ans.  

 

Le cas des régimes complémentaires

Aujourd’hui, toutes les professions bénéficient d’un régime de retraite complémentaire obligatoire. La retraite complémentaire s’ajoute donc à la retraite de base de la Sécurité sociale pour constituer la retraite globale. Elle a la particularité de fonctionner selon un mode de calcul par points quand la retraite de base est comptée en trimestres. Tous les mois, salariés et employeurs versent des cotisations salariales et patronales aux caisses des retraites complémentaires. Vous pouvez calculer le montant de votre retraite en ayant auparavant identifié la caisse qui vous la versera et la valeur du point de retraite.

Il est à noter que le retour à la retraite à 60 ans ne concerne pas les régimes complémentaires. Toutefois, l’Arcco et l’Agirc permettent de partir en retraite anticipée pour carrière longue. De même pour le RSI, le MSA, le RCO, l’Ircantec et la section des professions diverses CIPAV des régimes complémentaires de la CNAVPL.

 


 

 

APA-Logo-blanc-2000-pix

Vous souhaitez préparer votre retraite dans les meilleures conditions ?

 
Bénéficiez d’une évaluation précise de votre futur retraite. Nous réalisons un accompagnement personnalisé et sur mesure : un consultant expert unique vous accompagne tout au long du processus et s’adapte à vos besoins.
Notre prestation de bilan retraite vous permet de faire un point complet sur votre carrière, d’anticiper votre retraite et de vous constituer un complément de retraite non négligeable.

 

Notre méthodologie bilan retraite

  • Entretien initial de ciblage des besoins et diagnostic : définition de vos objectifs, mise à plat de votre parcours professionnel, établissement du cahier des charge du bilan retraite
  • Reconstitution de carrière : vérification de vos relevés par rapport à votre carrière
  • En cas d’erreurs ou de périodes suspectes, initiation de la régularisation auprès des caisses de retraite
  • Réalisation des simulations retraite pour donner des estimations selon différentes hypothèses
  • Optimisation de la stratégie retraite au vu des résultats du bilan retraite
  • Remise du bilan retraite et entretien final (présentation, exposé des hypothèses, pistes stratégiques)
 
Notre savoir-faire en bilan retraite couvre l’ensemble des régimes français et les aspects internationaux pour les expatriés.

 

Le bilan retraite APA Assurances peut fournir les conseils suivants complémentaires :

  • opportunité de rachat de trimestres
  • cumul emploi-retraite
  • retraite progressive
  • calcul du montant de la pension de réversion
  • estimation des indemnités de fin de carrière
  • estimation du montant et de la durée de l’indemnisation Pôle Emploi
  • estimation des rentes à retraite provenant de contrats privés (article 83, …)
 
Nous tarifons nos prestations de bilan retraite en fonction de la complexité du dossier et du nombre d’options choisies. Dès réception de votre dossier, nous vous indiquons un tarif dans le cadre d’une proposition de mission.

 

Nos autres prestations

 

Rendez-vous Retraite : Votre entretien personnalisé

APA Assurances vous propose un bilan personnalisé lors d’un entretien avec un consultant retraite expérimenté, en face à face ou par téléphone. Après plusieurs questions, nous vous remettrons une synthèse et simulation vous permettant de mémorises les règles applicables à votre situation en matière de retraite.
Aide à la liquidation Retraite

APA Assurances vous accompagne pour vous aider dans la liquidation de vos retraites ou pensions de réversion : Remplissage des formulaires, courrier avec les caisses, vérification des calculs notifiés. Cette prestation est proposée seule ou en complément du bilan retraite. Elle est déductible de votre impôt sur le revenu.
Simulation Retraite

La simulation retraite permet de calculer votre future retraite mais n’inclut pas de recherche des erreurs. Pour ce faire, APA Assurance vous remet un livret de reconstitution de carrière (à télécharger ci-dessous) que vous devrez envoyer après avoir rempli toutes les informations nécessaires pour notre expertise. A réception du dossier, APA Assurance vous invitera à un entretien téléphonique avec le consultant chargé de votre dossier. Vous recevrez alors la simulation retraite aux dates souhaitées.
Médiation avec les organismes sociaux

En cas de doute sur les montants de pension accordés par les organismes sociaux, APA Assurances vérifie pour vous, vos droits et le cas échéant, met en œuvre des actions auprès des commissions de recours amiables des caisses de retraite. APA Assurance réalise une estimation du temps passé avant le début de la mission.
Etude Expertise Retraite sur Mesure

APA Assurance réalise des études sur mesure dans le cadre de départ négocié d’une entreprise et détermine la date optimisée de départ, du préjudice en matière de retraite et des mécanismes de compensation (rachat de trimestres, inscription à Pôle Emploi…). APA Assurance réalise aussi des études sur mesure dans le cadre de procédure de divorce : étude des préjudices en matière de retraite. APA Assurance dresse pour vous une estimation du temps passé avant le début de la mission.